[Pas convaincu] Satya Nadella pense que Continuum est LA fonctionnalité phare de Windows 10 Mobile
5 avril 2016
[Papier] HP dévoile le nouveau Spectre, l’ordinateur le plus fin du monde
5 avril 2016

[PALmarès] Et si… Les applications Bureau arrivaient sur Mobile plutôt que l’inverse?

WP_20160404_23_09_21_Pro

Il semble que je sois passé bien loin de cette idée jusqu’à maintenant, qui m’a pourtant frappée hier soir quand je testais de streamer le contenu de mon PC vers mon mobile. Depuis le début, nous imaginons le futur de Windows 10 Mobile, de Continuum et d’un éventuel Surface Phone comme l’alchimie parfaite pour qu’un mobile puisse faire tourner les applications de bureau. HP tente même de proposer sa solution maison avec le Elite x3.

Mais… Avions nous oublié, dans la balance, le Projet Centennial de Microsoft, ayant pour but de porter les applications Bureau vers le Windows Store? En faire, avec quelques lignes de code, des applications universelles?

En effet, avec l’essor de Windows 10 (plus de 270 millions d’utilisateurs) et l’OS principal des joueurs Steam, c’est une mine d’or pour n’importe quel concepteur de logiciel sur PC ou de jeux vidéo: proposer son produit dans le Windows Store, et ainsi avoir une jolie vitrine sans précédent.

Seulement… Si le portage de son produit avec le projet Centennial se fait dans les règles de l’art, nous pourrions aboutir à la fin à une véritable application universelle pour Windows 10. Et si c’est le cas… Elle pourrait donc tourner nativement sous Windows 10 Mobile.

Serait il possible qu’au final, Microsoft trouve trop de barrière à pouvoir rendre un mobile capable de lancer des applications bureau, et imagine donc l’inverse, que ces mêmes applications bureau arrivent sur le mobile?

Vu que le résultat serait une application universelle, on imagine grandement sur le mobile une interface “full tactile” simplifiée, et une fois en mode Continuum, une interface plus complexe, utilisable à la souris et sans limitation.

Plus besoin de “serveurs”, de virtualisations, ou d’autres moyens techniques compliqués… Après tout, Microsoft semble tout miser pour le mobile sur Continuum.

Alors… Qu’en penses tu, lecteur?

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • guigui7

    Du coup, ça signifie qu’il serait logique que les mobiles WP10 passent en x64 dans un avenir proche…

    • Henri

      Ou pas ! A quoi bon changer l’architecture si on peut faire tourner des applis PC sur une architecture ARM via Centennial ?

      • guigui7

        Car il me semblait que windows 10 PC était désormais plus centré sur le x64, et vu que la concurrence (android, ios) est déjà en x64, ça me semblait normal d’en profiter pour sauter le pas aussi…

        • Henri

          Dans ce cas oui, ils vont le faire.

  • Florentin

    Je ne pense pas que ce sera le cas, le projet Centennial devenu un app converter pendant la Build permet de transformer un .Exe en .appx pour le déployer sur le Store mais l’application fera toujours appelle à des API Win 32, ces applications ne seront donc pas disponible sur mobile.

    • Massis

      Il me semble qu’à la build, ils disaient bien que l’appli convertie serait UWA justement ?

  • Henri

    Contrairement à @disqus_J4YQbimLpL:disqus, je pense que c’est l’avenir de Windows Mobile. Pour Microsoft, il sera plus facile d’attirer les développeurs sous Windows PC. Et via ses différents projets, les “logiciels” passeront en “applications universelles” et seront doc présentes pour les Mobiles actuels.

    Microsoft ne peut se permettre de délaisser le Mobile car, c’est un support inconrtounable actuellement et dans au moins les 5 ans à venir. Ne pouvant attirer les développeurs sur le Mobile, on change de stratégie et on utilise le critère fort de Microsoft : le PC (même si ça s’effrite…)

    • Massis

      Je suis d’ailleurs étonné que personne n’ait relevé ce point de la build. App-iser des win32, en les passant sur l’UWP, je trouve ça énorme. Probablement pas universel non plus. Et UWA ne veut pas forcément dire appli mobile, NextGen a par exemple sorti son lecteur RSS pour PC hier, et dit bosser sur la version mobile. Il y a donc du boulot pour :
      a) peaufiner la version UWP-isée
      b) raffiner les versions mobile et PC
      Mais c’est clairement un pont, comme Island wood, à ne pas négliger.

  • L’idée est louable. La force de Microsoft se situe au niveau du PC, et rien qu’au niveau du PC. Réussir à donner à Windows sur mobiles la force de Windows sur PC est ce que Microsoft peut faire de mieux pour son OS. W10M aurait ainsi de quoi se défendre face à iOS et Android. Centennial permet d’universaliser l’application, donnant ainsi au logiciel une base de code à peaufiner sur mobiles et plateformes ARM (parce que bon, un logiciel avec une UI de PC sur un timbre poste de 5″, non merci).

    Mais cette force est aussi la faiblesse de Windows et de ses universal apps. Windows n’est intéressant que sur PC et le logiciel ou le service est censé être déjà positionné sur PC depuis belle lurette. Par conséquent les Universal Apps, et donc aussi Centennial, n’ont aucun intérêt ou presque. N’oubliez jamais que sur PC, “il y a un site Internet pour ça” là où sur mobiles, “il y a une application pour ça”. Le seul intérêt de Centennial est si un jour Microsoft rend les Universal Apps obligatoires sur Windows. Il faudrait alors universaliser tous les logiciels Windows et Centennial serait la solution idoine pour ça. Mais une telle décision passerait mal et pourrait tuer Windows tout court. Donc on oublie.

    LE projet à garder était Astoria car il permettait à Windows de vampiriser purement et simplement la force d’Android. Pas de chance, c’est celui qu’ils ont laissé tomber. Je rappelle aussi qu’Islandwood (Windows Bridge for iOS) ne sert à rien. Islandwood est un outil Windows qui vise les développeurs iOS, or ces derniers sont tous sous Mac depuis le début. Donc ça sert à rien.