[Refonte] Quand Skype prends des airs de Snapchat
2 juin 2017
[ATTENTION] N’installez pas de nouvelles Builds Windows 10 aujourd’hui!
2 juin 2017

[Canicule] Microsoft réagit à la décision de Trump, les Etats Unis quittent les accords de Paris

Hier soir, Donald Trump, actuel président des Etats Unis d’Amérique, a annoncé que son pays quittait les Accords de Paris, crées en 2015, signés en 2016 par le gouvernement Obama. Ces accords traitent de l’urgence du réchauffement climatique, et réunissent plus de 190 nations, dont la France, la Chine ou l’Inde, et ont pour missions de pousser tout le monde à réduire les gaz à effets de serre, principale source de cette hausse de température.

Donald Trump s’est toujours présenté comme climatosceptique, insinuant même que le réchauffement climatique n’était qu’une invention de la Chine pour limiter la progression des autres pays dont les Etats Unis. Forcément, en tant que chef d’entreprise, il veut produire, produire, produire,  rendre l’Amérique “great again” quelque en soit le coût.

A l’annonce du retrait des Etats Unis de ces accords, Microsoft a réagit, par la voix de Brad Smith, président et CLO de l’entreprise.

Microsoft n’est pas satisfait du tout. En effet, l’entreprise croit au réchauffement climatique et connaît l’urgence de la situation. L’entreprise a des objectifs, comme celui d’être neutre en terme d’empreinte carbone.

De plus, Microsoft pense que les Accords de Paris sont bénéfiques pour l’économie américaine, poussant les entreprises à se surpasser pour développer des technologies plus vertes, par exemple! Oui, Microsoft est avant tout une entreprise, et l’aspect économique est aussi recherché.

L’entreprise a d’ailleurs lutté, ces précédentes semaines, en faisant parvenir des requêtes à l’administration Trump pour ne pas faire cette bêtise. Rappelons que Microsoft s’était aussi fermement opposé et indigné à l’Immigration Act de Trump, contre l’idéologie du melting pot américain et de Microsoft.

Elon Musk, à la tête de Tesla Motors et SpaceX, quitte le conseil de Donal Trump suite à cette annonce. L’homme, visionnaire, est aussi engagé contre le réchauffement climatique.

source

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • Atose

    Je m’en doutais. Trump veut être le roi du monde alors pourquoi accepter un accord avec plus d’ une centaine de pays. En tout cas bravo a Microsoft pour son action. Ce n’ai pas parce que Trump se retire que les entreprises vont lâcher leur engagement.

  • Pierre

    Trump , c’est un business man , tout ce qu’il voit , c’est que les US vont économiser les 150 milliards de $ qu’ils versent tous les ans au fond international ( qui aurait peut être besoin d’une loi Bayrou pour savoir où passe le blé ).
    Les entreprises US vont continuer à polluer comme elles l’ont toujours fait. C’est simplement que la tonne de taxe carbone va leur couter plus cher.
    Vous savez , le droit à polluer que des petits malins ont inventé pour se faire du fric !
    D’ailleurs , quand on vend des bombes à ceux qui les utilisent , qu’on envoie des fusées dans l’espace ( coucou Thomas Pesquet ) on s’en bat le steack du bilan carbone ^^.

    • C’est dingue la terre entière désapprouve son choix

  • dantes94
    • C’est vrai, mais quand on sait que 193 ou 194 nations l’ont ratifié, et que seul la Syrie, le Nicaragua et désormais, les US en sont en dehors, c’est vraiment étrange…