[Tambourin] Microsoft déclare encore continuer investir dans Windows 10 Mobile, et « vouloir changer le jeu! »

Durant le Microsoft Event de la semaine dernière, Microsoft a fait pas mal d’annonces, sur le futur de Windows 10, un Surface Studio et d’autres accessoires. Cependant, encore une fois, l’impasse a été faite sur Windows 10 Mobile. Un impasse complète? Pas forcément: le HP Elite x3 sous Windows 10 Mobile était sur scène, pour shooter une modélisation 3D d’un objet.

Par cette démonstration, Microsoft a bien évidemment montré que Windows 10 Mobile ferait partie intégrante de la mise à jour Créateurs de Windows 10, en prenant bien sur place dans ce monde de 3D, de VR et de créativité que souhaite Microsoft.

Mais en dehors de ça, concrètement, c’est le flou. Microsoft lâche l’affaire sur la création de mobiles, mais continue d’investir dans la plateforme en mettant à jour Windows 10 Mobile et en proposant de nouvelles fonctionnalités.

Côté produits, c’est le même flou: pas beaucoup de sorties, mais des appareils très convaincants, comme le HP Elite x3 ou le Alcatel Idol 4S sous Windows 10.

Alors, qu’en est il vraiment? Terry Myerson, vice président et chef de la division Windows et ses appareils chez Microsoft, a répondu aux question de Mary Jo Foley de ZDNet en donnant des indications pour la suite, et en réitérant les engagements de Microsoft.

L’interview

A la question de MJF, qui était « pourquoi Microsoft continue d’investir dans Windows 10 Mobile alors que les parts de marché sont à 1%, qu’il n’y a pas vraiment de partenaires à décevoir si ils lâchaient l’affaire et revenaient dans quelques années », Terry répond:

  • Il y a deux choses uniques à Windows 10 Mobile: les puces ARM et la connexion cellulaire.
  • Il pense que les puces ARM et la connexion cellulaire ont un rôle très important, pour le futur
  • Que lorsqu’on abandonne un domaine, c’est très difficile d’y revenir. En le maintenant en forme, c’est du temps, de l’argent économisé, et un bon investissement pour le futur.
  • Microsoft, en prenant en compte ces trois points, va continuer d’investir dans cette plateforme et que nous verrons des appareils, bien qu’il ne précise pas quel type, sous Windows, utilisant des puces ARM et une connexion cellulaire

Microsoft semble très intelligent dans son avenir « ARM et connexion cellulaire ». Aucune information précise, mais cependant, une sacrée piste sur l’avenir. Laquelle? Celle où la team Surface aura un grand rôle à jouer.

Déduction

Pourquoi est ce que j’invoque la grande importance de la team Surface dans cet avenir?

  • Microsoft abandonne la production de téléphones, tout en appelant son OS Windows 10 Mobile ou Windows 10, et en laissant tomber la mention « Phone ».
  • HP et Microsoft appellent le Elite x3 « L’appareil qui remplace tous les appareils« . Pas de « téléphone », ici!
  • Dans le WSJ, Satya Nadella annonce que « Microsoft a clairement manqué l’univers du Mobile« 
  • Mais dans ce même WSJ, Nadella évoque que « l’on doit toujours être en quête de la valeur ajoutée, la chose unique qui différencie, ainsi que de chercher à créer la prochaine grosse catégorie » (par exemple, Smartphones, les PC, les tablettes…)
  • Ma conclusion sur l’article d’un Microsoft plus innovateur qu’Apple est aussi importante: « La team Surface, chez Microsoft, est unique: elle ne sortira un produit que si elle sait qu’elle propose quelque chose en plus, quelque chose qui fait la différence, qui pourrait redéfinir un secteur. C’était le cas des Surface Pro, du Book et du nouveau Studio. Et c’est aussi pourquoi il n’y a toujours pas de Surface Phone, si un jour il y a: La Team Surface n’en proposera un que lorsqu’elle pourra proposer une plus value, un moyen de redéfinir le secteur, plutôt qu’une simple course à la puissance. »

Vous comprenez où je veux en venir, en réunissant ses 5 points avec les réponses de Terry Myerson? Il semble que Microsoft n’ai pas prit la décision d’abandonner le secteur du Smartphone pour rien: l’entreprise sait qu’elle a échoué, Satya Nadella le dit, à faire sa place ici. Microsoft va donc, au lieu de rivaliser avec les monstres en place, créer une nouvelle catégorie d’appareils.

Si tu échoues dans un secteur, tu ne continue pas de foncer dans le mur, tu tentes de le redéfinir. Et pour ça, tu comptes sur ce que tu as en place comme un OS adaptable  (Windows 10), ce que tu penses être important pour l’avenir (Les puces ARM, la connexion cellulaire..), des fonctionnalités qui vont faire fureur et que tu maîtrises bien, voir mieux que tes concurrents (la créativité, la 3D, la réalitée mixée avec tes partenaires, la modularité avec Continuum, le cloud, etc…) et tu donnes tout ça à ceux qui ont sur faire de l’or avec Microsoft: la Surface Team. Les derniers exemples concrets sont bien sur la Surface Pro, le Surface Book et le Surface Studio, qui redéfinissent leurs propres secteurs, en ayant leur valeur ajouté, et qui créent même des émules!

Voilà pourquoi je pense qu’il faut oublier le Surface Phone: Oui, la team Surface va surement proposer, dans l’avenir, un appareil portable permettant de téléphoner, tournant sous Windows 10, et gérant l’inking, le tactile, la réalité mixée, la 3D et toutes les autres fonctionnalités de l’OS. Mais quelle forme il aura?  Sera t’il un simple téléphone? Comment va t’il redéfinir le secteur? Des choses excitantes nous attendent, chers amis. J’en ai l’intime conviction.

viavia, via

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • Pierre

    Excellente analyse dans cet article très intéressant !
    Et malheureusement pour nous , il va falloir être patients avant de découvrir la réponse à toutes ces questions 🙁

  • Merci Microsoft de continuer à mettre en lumière vos errements concernant la gestion du rachat des téléphones Nokia. Vous avez dilapidé votre acquisition et la concurrence (notamment Android) fait ses choux gras de fonctionnalités uniques et peu connues des téléphones Nokia. Avec un peu de chance, le transmetteur FM fera son grand retour dans les smartphones de 2017 ou 2018. Vous auriez pu atteindre vos objectifs rien qu’en exploitant ce que Nokia D&S avait dans ses cartons, mais il n’en sera rien. Bravo à vous !

    Il y a beaucoup (trop) de communication dans ce que fait Microsoft. Il FAUT faire oublier le vieux Microsoft à tout prix. Ballmer, la fermeture de Microsoft comme une huître, Internet Explorer, Windows 8.0 (RT), l’aventure Windows Phone, le partenariat fort avec celui qui a raté le virage du tactile (Nokia)… : tout doit disparaître quitte à faire des grosses conneries en route (démantèlement de Nokia).

    Pour aller plus loin concernant la fin de l’article, je rappelle que rien n’est nouveau concernant le Surface Phone. On en parlait déjà du temps où Elop était encore à la tête de Nokia. La ligne de conduite de Microsoft était la même. Pas de Surface Phone si les partenaires proposent déjà de quoi bien mettre en valeur Windows Phone, ce qui était le cas avec les Lumia où Nokia faisait ce qu’il pouvait faire. Or là il n’y a plus de Lumia, donc Microsoft doit se sortir les doigts du fondement pour mettre en valeur W10M. En attendant il y a le HP Elite x3 pour patienter.

    Quant au reste oui il faut être réaliste. Il ne faudra pas s’attendre à ce que ce smartphone soit une opération reconquête auprès des vieux fans Nokia, avec tout le toutim qui ferait passer le Lumia 1020 pour un bas de gamme Wiko. Au mieux ce smartphone arrivera chez la concurrence un jour. Le Surface Phone sera une sorte de « Continuum Phone » hors de prix qui n’intéressera que les geeks et les grands comptes.

    • Pierre

      Waow !
      J’ai tout lu de ta réponse ( pavé ? ) , mais il me vient un doute qui me taraude !
      Microsoft veut un OS universel , qui tourne sur toutes sortes de formats d’appareils… bien !
      Mais ces appareils , il les fait payer au prix fort.
      Pourront-ils compter sur leurs partenaires pour fournir des devices à des prix inférieurs , pouvant garantir tout de même un revenu décent à ces mêmes partenaires ?
      J’en doute , ne serait-ce qu’au vu de l’Acer Liquid Jade Primo qui vient de voir son prix divisé par deux à peine sorti dans nos contrées !
      Et en tant que client moyen de la firme de Billou , j’ai du mal à me projeter dans un OS gratuit ( Win 10 ) qui commence à vouloir me faire payer le moindre truc ( outlook sans pub , des skins Windows ) .
      Je suis déjà passé du côté Android avec mon smartphone , il me reste une tablette sous Windows 8.1 RT ( oui môssieur ) et un PC fixe sous Windows 10.
      Je lorgne déjà sur les tablettes Android pour Noël , il ne reste plus qu’à me convaincre des bienfaits de Chrome OS pour mon PC fixe !

      • Le problème vient aussi des partenaires. Microsoft a beau faire des pieds et des mains pour W10M, si les OEMs se contentent de concevoir le téléphone (sans doute) commandé par Microsoft alors ça sert à rien. Il n’y a qu’un seul constructeur qui s’est vraiment impliqué dans ses appareils Windows Phone, et comme par enchantement il a raflé quasiment tout le marché. C’est aussi ça le problème de Windows sur mobiles. Les OEMs ont tous des gammes Android qui marchent et ils ne vont pas aller tout risquer pour les beaux yeux de Satya ou Panos. Microsoft fait ce qu’il peut, mais derrière les partenaires ne suivent pas donc ça ne sert à rien.

        Windows 10 n’a jamais été gratuit. Une licence nue c’est à partir de 135 € sur le site officiel. De même il y a quelques dizaines d’euros qui iront dans la poche de Microsoft quand t’achètes un PC. Tu payes la licence Windows pré-installée sur ton nouveau PC. Par contre Outlook et ton compte Microsoft sont gratuits donc il faut bien qu’ils rentrent dans leurs frais d’une manière ou d’une autre (pubs ou abonnements sans pubs, en plus des données personnelles).

        Tu parles de Chrome OS. J’ai envie de te dire d’attendre car Google a d’autres projets. Google se concentre sur son successeur Andromeda qui serait plus ou moins sa fusion avec Android. Si tu veux vraiment être indépendant il n’y a qu’une seule solution : Ubuntu (en plus ils sont très axés convergence globale comme Microsoft).

  • Pingback: [Ce n’est pas fini] D’autres photos du mystérieux smartphone avec puce Intel sous Windows 10 Mobile – theWINdose()

  • Pingback: [PALindrome] La prochaine création mobile de la Team Surface, comment la nommer? – theWINdose()

  • Pingback: [Chimie] Le Projet Cobalt, la solution de Microsoft pour tourner des applications Bureau sur Windows 10 Mobile – theWINdose()

  • Pingback: [L’espoir] Satya Nadella entretient la flamme: L’avenir de Microsoft dans le mobile évoqué – theWINdose()

  • Pingback: [Les bons ragots] Un prototype de « mobile ultime » de Microsoft et ses spécifications – theWINdose()