Le Nokia Monarch est le Lumia 635 pour T Mobile
12 avril 2014
Windows Phone 8.1 – La preview est là !
14 avril 2014

Notre test du Nokia X!

WP_20140409_20_52_40_Pro

Vous le savez, notre marque de fabrique sur Nokiaday, c’est la franchise. Un mobile, qu’il soit Nokia ou pas, subira le même traitement. Autant nous avions trouvés le Lumia 1020 superbe, et le 925 décevant, le 1520 et le 720 restaient attirants. Pour ce Nokia X… L’avis reste mitigé.  Très mitigé. Bonne lecture!

Pardonnez moi de ne pas vous fournir comme d’habitude un test vidéo accompagné d’un test écrit, mon Lumia 1020 étant en réparation, je n’ai rien pour filmer sous la main sauf mon 520. Je préfère vous le faire une fois le 1020 revenu!

Présentation

En toute franchise, depuis février 2011 et l’annonce de Nokia de son orientation vers Windows Phone, puis de Septembre 2013 et le rachat de la division D&S par Microsoft, on n’imaginait pas voir un jour un Nokia sous Android.

Certes, nous ne parlons pas d’Android tel qu’il est sur un Galaxy S5 ou un Nexus, mais d’une version prise à la racine puis modifiée par Nokia pour ressembler un minimum à l’esprit graphique de Windows Phone et le coté fun et simple d’Asha. Toujours est-il que oui, à la source, c’est Android.

Pas de frayeurs, cette gamme X (X, X+ et XL) ne vient pas concurrencer la gamme Lumia. Elle joue plutôt sur le terrain des Asha 501, 502 et 503 en voulant faire du « smartphone » avec de l’entrée de gamme.

Si la sauce prends bien sur Asha avec un OS simple et fluide, le résultat sur le X n’est pas le même. En effet, proposer un smartphone un peu moins bien équipé qu’un Lumia 520 sur un OS plus lourd et plus gourmand, le résultat n’est pas exceptionnel. Les détails, plus loin !

 

Spécifications

Vous trouverez bien évidemment la liste des spécifications complètes sur le site Nokia.com/fr, mais voici les plus importantes et adaptées selon Nokia à un téléphone de 100€.

  • Nokia X software platform comme OS, basé sur Android 4.1.2 il me semble
  • 115.5 x 63 x 10.4mm
  • 128.7g
  • Ecran de 4 pouces IPS LCD
  • Résolution de 480 X 800 (WVGA)
  • Multipoint jusqu’à deux doigts
  • Processeur Snapdragon S4 double cœur à 1GHz
  • 512mo de RAM
  • 4Go de mémoire
  • Port Micro SD jusqu’à 32Go
  • Dual SIM
  • 2G et 3G (7.2mbps max)
  • Bluetooth 3.0
  • Micro USB 2.0
  • Caméra 3.15mpx, 2048 x 1536p
  • Capteur 1/5’’
  • Vidéo 480p
  • Batterie 1500mAh

Voilà en gros les caractéristiques du Nokia X, pour une centaine d’euros. Le XL, attendu pour quelques semaines plus tard, sera le même avec 5mpx, un flash LED et un écran de 5pouces (même résolution) pour 20€ de plus. De quoi être patient !

Design et prise en main

Prenez un Asha 501, petit, vif, acidulé et compact, puis faites le pousser. Voici le Nokia X, design ultra simpliste et tellement sexy. En dehors du Blanc et Noir, les couleurs vives et mates Rouge, Bleue, Jaune et Verte vous sauteront aux yeux. Bien que le format 4 pouce soit riquiqui aujourd’hui, ce coté compact le rend très robuste. La coque vive, complétement amovible pour changer de couleur, est épaisse et solide, teintée dans la masse. La promesse Nokia : mobile solide et de fabrication de qualité, quelle que soit sa gamme.

Pour l’aspect, le dos est vierge, avec pour seul éléments l’inscription Nokia gravée de la couleur de la coque, un petit trou pour le haut-parleur et l’objectif caméra, noir et circulaire.

En haut, la prise jack et en bas, la prise micro USB, montée à l’envers par rapport aux Lumia. Sur le côté gauche, rien, et à droite les boutons volume, et verrouillage extinction. Par de bouton dédié photo, mais pour un objectif de 3mpx sans prétention, pas d’utilité !

En façade, pas de caméra frontale, un seul bouton Retour/Home sensitif. Simple.

On se retrouve donc avec un format similaire au 520 (écran), mais un peu plus fin, moins haut et large, avec semblerait-il une qualité de fabrication supérieure, ne serait-ce que par son coté plus robuste.

 

Le système d’exploitation

Bienvenue sur Android vu par Nokia, Nokia X Software Platform. Un mélange au final peu travaillé d’Asha OS, Windows Phone et Android. Pas de secret, le résultat (de base) n’est pas concluant même si il parait alléchant sur le papier.

En effet, les configurations évoquées au-dessus ne permette pas de faire tourner Android, aussi modifié soit-il, de façon optimale. Pourtant, l’interface proposée par Nokia semble simple. Des tuiles redimensionnables comme sur Windows Phone, en moins esthétiques, avec un deuxième écran « fastlane » venant d’Asha. Un volet de notifications n’affichant pas de notifications mais les paramètres de connections, et c’est tout. Le peu de sous menus qu’il reste (paramètres, messages, lecteur audio) sont simples.

Et pourtant, ça rame ! Quel est le mystère ? Il suffit de télécharger via un des stores alternatifs un launcher différent, pourtant 1000x plus graphique, pour que toute l’interface soit fluide ! Du travail encore pour Nokia ?

En parlant du store alternatif, le store « nokia » proposé de base est effectivement très léger, cependant toutes les applications qui y figurent sont validées et vérifiées par Nokia. NO RISK. Les stores alternatifs, comme AptoÏde entres autres, sont là pour casser la routine et vous proposer quasiment toutes les grosses app du play store. Candy Crush, Instagram, Facebook, bref, le choix et là. Ainsi que cité plus haut, des launcher pour changer vite fait l’interface moisie proposée par Nokia.

Les launcher ne sont pas les seules choses modifiables. En effet, l’application SMS peut être changée, le lecteur audio, le navigateur web, le clavier aussi… La liberté Android, indéniable, mais un vrai bordel au final quand on s’y perd.

En parlant du clavier… Sachez que par défaut, celui proposé par Nokia est Swype, bon point ! Cependant, encore une fois, il suffit de télécharger Google Keyboard sur 1Mobile pour avoir un clavier plus personnalisable et un cran au-dessus niveau vitesse de saisie.

L’écran de verrouillage est inspiré d’Asha OS, lui-même inspiré de MeeGo Harmattan. On slide sur le côté, les notifications apparaissent dessus comme des slides indépendants. Un slide à gauche pour effacer la notification, un slide à droite pour ouvrir l’application correspondante. On peut le déverrouiller grâce au double tap, et afficher un écran de veille (énergivore sur cette dalle LCD). La batterie devrait vous tenir une journée, avec ses 1500mAh.

 

L’apport Nokia Microsoft : Here, Mix Radio, Outlook…

L’intérêt  stratégique de Nokia avec cette gamme X ? Proposer à bas prix une interface de base qui ressemble à Windows Phone, avec les mêmes services, pour pas cher. Pari risqué, car même moi au bout d’une dizaine d’heure, j’ai changé le launcher, les applications messages et clavier.

Comment fidéliser le client ? En y ajoutant sa plus-value, ses applications maison et Microsoft: Mix Radio, Here, Outlook et Skype.

Il faut dire que Here marche à merveille. Le fix GPS est rapide, les cartes sont téléchargeables hors ligne, elles proposent l’interface 3D qui n’existe même par sur Lumia, bon point !

Mix Radio, plus simple et plus light que sur Lumia, propose la même recette tout de même : les mixes en streaming ou hors ligne.

Outlook à le bonus d’être plus fluide que l’application mail de base, propose la synchronisation des contacts et calendrier au téléphone, et d’y paramétrer plusieurs comptes.

Pour Skype, je n’ai pas testé, mais sans caméra frontale… Bof Bof. Pratique pour les appels Web cependant.

 

Multimédia

Petit encart obligatoire sur les jeux vidéo, car tous les gros succès sont là, proposés par Nokia et les stores alternatif ! Temple Run, Plants Vs. Zombies 1 et 2, dur de faire la liste vu leur nombre. N’espérez pas jouer à Modern Combat dernière génération, mais pour ce qui est des jeux plus basiques comme ceux pré cités ou Angry Birds , lâchez-vous.

Niveau musical, le player de base est… Basique. Je suis passé directement par Mix Radio pour la suite, plus fun et original niveau découverte musicale. Cependant, des dizaines de players peuvent êtres téléchargés sur les stores, donc pas trop de panique si les fonctionnalités de bases vous déplaisent.

Partie photo… Comment dire. On revient aux semblants de capteurs des E7 et C7, sans focus. Pire, plus petit que celui du 520. L’appareil ici présent ne fera que vous dépanner, n’attendez pas du grand art. Cependant, des ajouts rehaussent le tout, comme une option Panorama ou la détection de visage capable d’identifier yeux et bouches. Pour sa défense, les portraits seront plutôt pas mal.

Niveau lecture vidéo, si les capacités du mobile ne permettent pas une lecture full HD, sachez que VLC est téléchargeable… Et un monde de formats s’œuvre à vous.

 

Conclusion

Que dire de ce X ? Mon avis est forcément faussé car venant d’un Lumia 1020, j’ai quasiment l’impression de me retrouver sur un N8 avant Belle et Anna, sans l’appareil photo de ce dernier. C’est vous dire !

Cependant, si vous venez d’un téléphone basique ou d’un Asha, nul doute qu’il saura vous ravir. Petit, joli, compact, il est modifiable à souhait grâce aux stores alternatifs. La magie d’Android, c’est aussi ça : proposer des milliers d’applications pour la même chose afin de trouver celle qui vous convient le mieux, que ce soit pour les textos comme la musique ou l’interface. Pour 100€ (119€ et 20€ remboursés en ce moment par Nokia), on croirait qu’il remplace la gamme Asha.

Au final, après avoir modifié l’interface de base Nokia par un launcher (pour ma part, Nova launcher, light, fluide et graphique), un nouveau clavier, un nouveau lecteur musical, gestionnaire de messages, le X prend toute sa valeur et vaut enfin son prix. On aurait aimé que le 520 lui ressemble physiquement, pour cela d’ailleurs que le design du 630/635 s’en rapproche énormément. Si vous n’êtes pas plus bidouilleur que ça et que vous recherchez la simplicité out of the box à 100€, préférez lui le 520.

Ce X passe dans toutes les mains, il propose ce que font les grands. Peut-être pas aussi bien. C’est exactement sa définition : il n’est vraiment doué en rien, mais il fait tout !

  • Disponible chez Cdiscount, toutes couleurs, 119€ – 20€ remboursés par Nokia
  • Disponible chez RueDuCommerce, toutes couleurs, 119€ – 20€ remboursés par Nokia
  • Disponible le 15 Avril chez Fnac, toutes couleurs, 119€ – 20€ remboursés par Nokia, + une coque de couleur offerte

 

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • Massis

    Mouais, pour notre dual SIM, on va plutôt prendre un 630 ma femme et moi. On aura: Drive+ au lieu de Drive, un WP8.1 plus pérenne que cet X dont on ne connaît la longévité, un OS plus fluide, 4.5″ au lieu de 4″ et tout ça, pour ~150 €. Le 630 est même annoncé au prix du X en UK (où le X n’est pas commercialisé, ça explique peut-être cela).

    • Je valide ton choix!

      Thomas PL, Nokiaday.com, @Nokiaday / @rainbow_reo

      Envoyé à partir de mon Nokia Lumia 1020 ________________________________

  • Brice

    Qu’est-il arrivé a ton 1020??? 🙁

    • J’ai un peu abimé l’USB par utilisation intensive je suppose 🙁

      Thomas PL, Nokiaday.com, @Nokiaday / @rainbow_reo

      Envoyé à partir de mon Nokia Lumia 1020 ________________________________