[L’espoir] Satya Nadella entretient la flamme: L’avenir de Microsoft dans le mobile évoqué

satya_nadella_3

C’est une période trouble pour Windows sur mobile, mais l’avenir semble beaucoup plus radieux. C’est en tout cas ce qu’essayent de faire comprendre Satya Nadella, CEO de Microsoft, et Terry Myerson, son VP en charge de la division Windows et Devices. En effet, a plusieurs reprises, ils ont tour à tour précisé que Microsoft ne lacherait pas Windows 10 Mobile, et que de belles choses étaient à venir.

Cette semaine, c’est au Australian Financial Times que Satya Nedella a réappuyé le dévouement de Microsoft pour le mobile.

« We will continue to be in the phone market not as defined by today’s market leaders, but by what it is that we can uniquely do in what is the most ultimate mobile device »

« Nous continuerons à être sur le marché du téléphone, pas comme il est définit aujourd’hui par les leaders du marché, mais parce que nous pouvons faire d’unique, dans ce qui sera l’appareil mobile ultime »

Une phrase qui appuie la théorie d’un futur appareil Microsoft utilisant la plateforme ARM et une connexion cellulaire, mais pas forcément arrêté à la notion de téléphone. Non, Satya Nadella explique bien que cet appareil ne serait pas à sa place dans le marché actuel tel qu’il est définit, mais bien quelque chose qui rendra ce produit unique, capable de redéfinir le secteur.

source

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • Alyster972

    On verra bien…

    • AHAH, le fatalisme dans ta réponse. Au fait, comment ça se passe, sur ton A5 🙂 ?

  • Microsoft a réussi à prendre le secteur des tablettes qui ne vit désormais que par les hybrides tablettes-PC comme la Surface, le reste ne faisant que se casser la gueule même les iPads classiques. C’est donc tout logiquement qu’ils veulent faire la même chose côté smartphones où ça commencerait là aussi à se tasser. Espérons pour eux qu’ils y arrivent, et surtout qu’Ubuntu et Canonical qui proposent quelque chose de similaire s’engouffrent dans le passage qu’ouvriraient Windows 10 et Microsoft.