[ Episode 1 ] De Windows 10 Mobile vers Android Marshmallow: Les premiers pas
2 mai 2016
[Prématuré] Surface Phone, un avenir compromis?
2 mai 2016

[A ras bord] Les applications iOS n’inondent toujours pas le Windows Store

ios-android-windows-phone

Voilà maintenant plusieurs mois que Microsoft nous vante les mérites du projet Islandwood, le pont pour les applications iOS vers Windows 10. En gros, ce dernier diminuerait énormément la charge de travail des développeurs pour porter une application iOS vers Windows 10.

Seulement, aujourd’hui, nous n’en voyons pas les résultats sur le Store. En dehors de la suite Candy Crush, quelle application en a bénéficié? De plus, même Facebook à utilisé son propre outil, Osmeta, pour porter Instagram par exemple, d’iOS9.

Le débat est bien présent sur Reddit et un utilisateur avisé soulève des points pertinents:

  • Islandwood ne supporte qu’ Objective C, et pas Swift. Or, les applications iOS migrent rapidement vers ce nouveau langage
  • Le pont ne serait compatible qu’avec les applications utilisant les APIs de iOS7. Donc… Très en retard dans le temps
  • Ne pas oublier que le portage n’est pas un simple glisser déposer. Il est simplifié, certes, mais pas sans effort.
  • Enfin, le point le plus important: le choix et la volonté du développeur

 

Beaucoup s’attendaient à des résultats instantanés. C’est un projet de longue haleine dans lequel s’est lancé Microsoft, et Islandwood devrait finir par faire ses preuves dans le temps.

source

Thomas .P
Thomas .P
Fondateur de TheWinDose.fr, et Twitter à @rainbow_reo et @TheWinDose_FR, il a son expérience de Nokia, Symbian et Windows Phone, et s'ouvre à l'univers Android. Insider Windows 10, une Galaxy Tab Pro S sous l'OS de Microsoft l'accompagne!
  • Comme je le dis sans cesse à chaque fois qu’on parle d’Islandwood, il y a aussi les environnements des développeurs qui rentrent en ligne de compte. Les développeurs iOS sont tous sous Mac avant tout par obligation. Le sideload étant interdit sur les iDevices (OSEF de la minorité qui jailbreake), publier son application sur l’App Store ne peut pas se faire sans un Mac. Donc si tu veux développer pour.la plateforme mobile reine alors tu n’as pas d’autre choix que de te prendre un MAC et développer sous MAC (tant qu’à faire autant rentabiliser). Vous avez bien saisi l’idée ? En face de ça, ton a donc Microsoft qui décide de sortir un outil exclusivement disponible sous WINDOWS à ces personnes qui sont toutes sous MAC. Vous voyez où est le problème ? Qui veut aller dépenser plusieurs centaines d’euros pour 2-3 clampins propriétaires de Lumia 950 ? Qui veut aller créer une application universelle dont personne n’a attendu l’arrivée sur la seule plateforme Windows intéressante ?

    Parallèlement à ce projet d’outil exclusivement Windows pour développeurs sous Mac, il y avait aussi un autre projet d’outil Windows pour des développeurs pas nécessairement sous Mac. Un outil avec un potentiel d’apps portables également impressionnant, et avec des développeurs dont l’environnement est plus enclin à les faire aller sur Windows. Des SDKs pour développer des applications Android il y en a aussi sur Windows et Linux, les deux OS pouvant même être facilement installés en dual boot sur une même machine. Qu’a décidé Microsoft ? D’annuler le projet, tout simplement ! Quoi de plus normal ?

    Après il reste Centennial (Win32) et Westminster (Web apps). Là les développeurs n’ont plus aucune excuse car déjà tous sous Windows, notamment dans le cadre de Centennial. Mais quel est l’intérêt d’avoir une application universelle Windows 10 qui te fait perdre tes compatibilités Windows 8.1, 8, et 7 (surtout Seven d’ailleurs), quelque chose de bien plus précieux que ce que les plateformes non PC de Microsoft peuvent apporter ?

    Bref on a un tas de Windows Bridges qui ne servent à rien, le seul à peu près utile ayant été annulé. Cette constatation pour Islandwood n’est pas une surprise.